Réduire les phytos : et si on laissait s'enherber ?

Découvrez l'expérience des services espaces verts de Nantes, qui pratiquent la gestion différenciée par souci à la fois d'économie et d'amélioration de la biodiversité. Les services techniques ont notamment mis en place une opération test visant à végétaliser des sites pilotes (essentiellement des trottoirs) au lieu des les désherber. Des relevés phytosociologiques ont été effectués et ont révélé une diversité de plus de 100 espèces végétales à 90% indigènes.

Selon les résultats de ces premières études, il ressort que "l’évolution de la végétation des trottoirs est fonction de l’intensité du piétinement-circulation, de l’ancienneté du dernier désherbage, de l’accumulation des matières organiques et minérales et de la proximité de semenciers (arbres et herbacées cultivés, naturalisés ou sauvages)."

Ces observations ont abouti à l'émission de différents scénarios.

 

Retrouvez cette expérience fort intéressante sur le site des espaces verts de Nantes, rubrique "Environnement" en cliquant ici.

rejoigneznous