Entretenir autant que nécessaire, mais aussi peu que possible !

Présente depuis plusieurs années en France et en Hollande, la gestion différenciée des espaces verts prend de l’ampleur et s’installe progressivement dans toute l’Europe occidentale. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

La gestion différenciée (GD) est une approche raisonnée de la gestion des espaces verts. Plus en phase avec les aspirations actuelles, elle fait le pari d’une gestion plus respectueuse de l’environnement sans perte de qualité. Elle remet en question le tout horticole, sans toutefois le bannir. Le principe est d'appliquer à chaque espace le mode de gestion le plus adapté, tenant compte de son utilisation, sa situation... Pour certains on choisira de maintenir une gestion assez intensive, tandis que pour d'autres, on optera pour une gestion plus extensive. A l'échelle d'une commune, la GD permet donc de diversifier les types d'espaces verts, de favoriser la biodiversité et de réduire l'utilisation de produits chimiques.

Parce que la GD modifie les habitudes liées à la gestion uniforme des espaces verts, les gestionnaires désireux de la mettre en pratique rencontrent quelques difficultés pour faire accepter ces changements et pour trouver les ressources et formations nécessaires à son déploiement. Soutenu par la Wallonie, le Pôle Wallon de Gestion Différenciée (Pôle GD) est là pour les aider et répondre à leurs besoins.

 

La GD :      POURQUOI ?     COMMENT ?

 
 GD par type d'espace public .... Les techniques de GD
...    
 Communiquer pour la GD   Exemples concrets

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rejoigneznous