Protéger les auxiliaires

La ville de Caen (France) distribue gratuitement aux jardiniers amateurs des oeufs de coccinelle et de chrysope pour lutter naturellement et sans produits chimiques contre les pucerons. Ces oeufs sont issus de sa propre production puisque la ville a adopté la lutte biologique pour l'entretien de ses espaces publics.

Voir l'expérience de la ville d'Annonay en matière de lutte biologique.

 

Evaluer le risque de l'utilisation des produits phytosanitaires sur les auxiliaires, c'est la mission des spécialistes du centre de recherche suisse Agroscope Changins-Wädenswil ACW. Cette faune "utile" effectue naturellement et gratuitement le travail des insecticides utilisés en espaces verts pour lutter contre l'invasion de ravageurs. Comment en effet ne pas se questionner sur le réel intérêt de ces produits qui, certes, tuent les organismes nuisibles, mais également les prédateurs naturels de ces nuisibles, engendrant alors un recours croissant et sans fin à la chimie, sans savoir si, à force, les nuisibles ne développeront pas une résistance ?

Lire l'article...

rejoigneznous