Prime'Vert : un projet pour accompagner la végétalisation des villes

PrimeVert

En hiver dernier, le ministre wallon de la Nature, de la Ruralité et du Tourisme, René Collin, lançait l'appel à projets "Prime'Vert".

Son objectif ? Contribuer au bien-être de la population par la réhabilitation de la nature dans les espaces urbanisés et la végétalisation de la ville, à travers des projets intégrés dans une politique globale, à l'échelle du territoire communal.

 

Sur la centaine de projets rentrés, quarante ont été retenus par un jury de professionnels des espaces verts.

Les communes lauréates pourront bénéficier d'une aide allant jusqu'à 15000 € pour concrétiser leur projet et offrir davantage de nature à leurs citoyens.

 

Les projets des communes de Beauraing et Quiévrain, par exemple, ont tous deux remporté l'adhésion du jury.

 

A Beauraing, les autorités communales ont choisi d'abattre un bâtiment désaffecté du centre-ville pour recréer une place verte. Ce projet s'inscrit dans une démarche globale de gestion différenciée menée par la Ville depuis maintenant quelques années.

"C'est un bâtiment dont la Ville était propriétaire", explique son bourgmestre, Marc Lejeune, qui a porté la candidature de sa ville. "La surface laissée par celui-ci permettra d'aménager un espace convivial dans une rue commerçante et d'offrir une bulle d'oxygène au Beaurinois et à nos visiteurs. En plus du slogan de notre Ville 'Au coeur de nos campagnes', nous voulions montrer que la nature est non seulement aux portes Beauraing, mais qu'elle peut aussi y entrer."

"Nos citoyens savent que ce bâtiment sera prochainement abattu", poursuit Marc Lejeune. "Pour ne pas gommer le passé, nous ferons un rappel historique du bâtiment dans cette future 'Aire de campagne'. Nous mettrons aussi des livres à disposition, par exemple, pour que cet espace soit une réelle source de détente."

 

Avec son projet, la commune de Quiévrain voulait redonner un sens au concept de 'place publique au coeur d'un village' et répondre à une demande citoyenne d'espaces verts et d'espaces de repos.

Elle a ainsi décidé de recréer un espace vert en revégétalisant la place de Baisieux, qui, au fil du temps, avait perdu son caractère rural et s'était complètement minéralisée.

"L'appel à projet Prime'Vert a été l'opportunité d'amorcer ce projet", explique Samuel Quiévy, éco-conseiller. "A terme, nous souhaitons transformer le béton en espace vert, en impliquant les enfants de l'école communale dans sa gestion et en organisant des activités centrées sur la biodiversité. Sa conception fera l'objet d'une réflexion intégrée, en évitant par exemple des aménagements qui demandent trop de travail d'entretien aux ouvriers."

 

Espérons que ce coup de pouce aux communes sera renouvelé l'an prochain ! 

 
rejoigneznous