Le Parc Naturel Hautes Fagnes - Eifel : un précieux allié en GD !

Situé à l'Est de la Wallonie, le Parc Naturel Hautes Fagnes – Eifel s'étend sur un territoire qui recèle notamment deux joyaux de biodiversité de notre pays : la réserve naturelle des Hautes Fagnes et la vallée secrète de l’Our. L'équipe très dynamique du Parc Naturel (PN) ne manque pas d'idées et de motivation pour faire évoluer la conservation de la nature et, plus particulièrement, la gestion différenciée (GD) et le zéro pesticide, dans cette région à majorité germanophone.

Entretien avec Sarah Wautelet et Maïté Loute

 

Qu'est-ce qui a amené le Parc à travailler sur la gestion différenciée et à aider les communes dans la réalisation de leurs plans de gestion ?

Eupen Eupen
  

"En tant que PN, se passer des pesticides sur notre territoire est un souhait de longue date.

Dès 2009, bien avant notre plan de gestion actuel, où nous avons officiellement inscrit la mise en place de la GD sur notre territoire comme un de nos objectifs stratégiques, nous avons organisé des démonstrations de matériels de désherbage alternatif pour les communes de la région. A la suite de ces démos, plusieurs d'entre elles ont acheté des machines.

Plus tard, en 2014, nous avons été contactés par la commune de Raeren qui souhaitait réaliser un plan de GD. Leurs soucis : le manque de temps et la barrière de la langue. Nous avons pu les aider en collaborant avec le Pôle GD et en leur apportant l'aide d'un stagiaire.

Profitant de cette expérience très positive, nous avons organisé un colloque bilingue avec le Pôle GD en 2015.

"Dans le cas du PNHFE, le pouvoir organisateur est la province de Liège, contrairement aux autres parcs où les communes font partie du PO. C’est une chance pour nous à de nombreux points de vue, mais vis-à-vis des contacts avec les communes, ça nécessite de notre part de redoubler d’efforts pour être connu et reconnu !

Le renouvellement de notre plan de gestion décennal en 2016 a été l'occasion de reprendre contact avec nos communes et de leur rappeler que le PN peut les aider à mettre en place la GD et à se passer de pesticides !"

 

Le Pôle GD est toujours en recherche de partenaires à l'ancrage local. L'aide mutuelle que s'apportent le PN et le Pôle GD est un très bel exemple de collaboration.

Le Pôle GD et le PN collaborent ainsi dans de nombreux projets de GD, comme la traduction en allemand de l'Info0phyto, l'organisation de démonstrations de matériels ou la mise en place de la formation consacrée aux cimetières nature qui s'est tout récemment tenue à la Maison du Parc naturel, avec l'aide de l'asbl Ecowal. 

"L'aide du Pôle GD nous est précieuse, car il apporte son expérience des communes de l'ensemble du territoire wallon et une crédibilité face aux communes qui pourraient se montrer plus réticentes. Ses conseils en termes de techniques alternatives, de solutions d'aménagement et de communication sont également une réelle plus-value."

De son côté, le Pôle GD se réjouit de cette collaboration qui lui permet de toucher un public germanophone.

  

CimetiereWaimes

Formation cimetière nature à Waimes
© Sarah Wautelet

 

En quoi consiste l'aide que vous apportez aux communes du Parc ?

"Nous les aidons dans la réalisation de leur plan de GD. Lors de la phase de rédaction de notre plan de gestion 2016-2026, nous avons fait le tour des communes pour connaître leurs attentes. Grâce aux rencontres réalisées lors du renouvellement de notre plan de gestion, nous avons eu des retours de communes intéressées par notre aide. En collaboration avec leurs équipes travaux, nous réalisons l'inventaire, la cartographie et la classification de leurs espaces verts. Nous choisissons ensuite avec les gestionnaires les solutions qui conviennent le mieux à chaque commune. Nous avons également un rôle de sensibilisation de la population aux dangers des pesticides, notamment."

Nous souhaitons aussi leur proposer les formations bilingues organisées à la Maison du Parc par Ecowal et le Pôle de Gestion Différenciée."

 

"Nous travaillons actuellement avec Baelen et Bullange. A Bullange, nos deux stagiaires qui font le plan de GD travaillent non seulement avec la commune, mais aussi avec des associations ou autres organisations du territoire qui sont responsables de certains espaces verts, comme l’académie de musique."

 

Voyez-vous une évolution sur le terrain?

Raeren-parking

    "Notre travail laisse des traces ! Plusieurs communes ont acheté des machines de désherbage alternatif, plusieurs ont un plan de GD ou sont en passe de l’avoir : Eupen, Raeren, Waimes, Baelen et Bullange.

Nous ressentons aussi le changement de mentalités dans nos contacts sur le terrain. Peu à peu, au fur et à mesure du processus, les citoyens comprennent et certains commencent à accepter ces changements de gestion, ces modifications de leur environnement. Il y en a encore qui n’aiment pas ça et qui prennent ça pour du laisser-aller, mais, à force de sensibiliser, d’expliquer, ils finiront par comprendre.

Il suffit d’aller voir le cimetière de Waimes !"

 

Photo : Parking à l'entrée du cimetière de Raeren

 

Plus d'info ?

maite.loute@botrange.be
sara.wautelet@botrange.be 

 

rejoigneznous