Découvrez ici les outils de communication d'Adalia et du Pôle GD !

  • Pour en savoir plus sur la communication n'hésitez pas à faire une recherche dans notre base de données ressources, vous y trouverez une présentation sur le sujet.

 

  • Pour toutes informations relatives à un éventuel soutien pour une campagne de sensibilisation et d'information à l'environnement, contactez Evelyne Otten de la Direction Communication Ressources naturelles, Environnement et Agriculture :

081 / 649.587 

evelyne.otten@spw.wallonie.be.

 

  • N'hésitez pas à consulter également les ressources sur la communication mise à votre disposition par l'asbl Nord Nature Chico Mendes

La communication au service de la GD

Comment communiquer sur la GD ?

La communication est indispensable pour que votre souhait de pratiquer la gestion différenciée se concrétise. Elle permet de tendre vers une appropriation des espaces verts ainsi gérés par les citoyens. Sans leur approbation, le projet d’entretenir vos étendues vertes en gestion différenciée verra difficilement le jour. D’ailleurs, il est prouvé que le nombre de plaintes diminue lorsque les gestionnaires d’espaces verts tentent réellement de communiquer avec les citoyens. Le travail de communication visera donc plusieurs objectifs.

 

En effet, il vaut mieux que les citoyens comprennent les principaux avantages économiques et écologiques motivant le choix de techniques d’entretien. La GD nécessite également un changement de mentalité chez certains élus, employés et citoyens.

 

Ainsi, le « tout propre » n’est pas toujours souhaitable. De plus, une évolution des mentalités est requise au regard des « mauvaises herbes ». Ces dernières méritent que leur capacité à attirer la faune locale, leurs vertus thérapeutiques, voire même culinaires, soient de nouveau reconnues. C'est pourquoi un plan de communication permettra de prioriser vos objectifs et évitera des pertes de temps et d'argent inutiles.

 

Plusieurs communes sont conscientes de la nécessité de communiquer, mais remettent souvent à plus tard cet aspect de la gestion différenciée par faute de moyens et de temps. Malheureusement, leur projet de GD est alors souvent compromis par l'incompréhension de la population qui refuse ces changements.

 

Après une évaluation du temps et des moyens financiers à disposition, une mise en œuvre des actions de communication s’ensuit. En plus d’utiliser les moyens de communication que la commune possède déjà, celle-ci peut faire preuve d’imagination en cherchant d’autres moyens de véhiculer les messages, comme par exemple en organisant des évènements ou des visites de terrain. Aidez vous de la multitude de médias qui existe, que ce soit sous forme écrite, visuelle ou encore orale.

 

Il est primordial d'identifier les publics cibles et de les hiérarchiser afin de cibler les priorités d'action de communication.

Ensuite, l’adaptation des messages aux publics garantit leur réception. De plus, il est conseillé d’adapter le discours en fonction de ce que les gens pensent de la GD et du rôle qu’ils pourraient jouer dans la réalisation du projet. Ainsi, les tâches des élus dans la mise en place de la gestion différenciée ne sont pas les mêmes que celles des jardiniers.

 

Par ailleurs, un gestionnaire adoptant la GD poursuit plusieurs objectifs, dont celui de rendre compatibles les espaces verts aux besoins des citoyens. Or, ces derniers estiment souvent que ce nouveau mode de gestion, laissant plus de place aux herbes hautes, révèle en fait un manque d’entretien. Pour limiter ces interprétations, en plus d'une campagne de communciation, il vaut mieux que les gestionnaires pratiquent un certain degré de maintenance visible sur chaque site.

 

Plusieurs communes sont conscientes de la nécessité de communiquer, mais remettent souvent à plus tard cet aspect de la gestion différenciée par faute de moyens et de temps. La communication devrait pourtant se retrouver au rang des priorités d’action pour assurer la réussite de tout projet d’implantation de ce type de pratique en territoire communal. Dans cette optique, le Pôle wallon de gestion différenciée reste à la disposition des communes pour les aider à mettre sur pied une campagne de communication.

Découvrez des outils de communication à votre disposition en cliquant ici !

rejoigneznous