Guerilla gardening : des initiatives citoyennes de verdissement de l'espace public

Ce mouvement nous vient des Etats-Unis, où, en 1973, Liz Christy commence à jeter des bombes de semences sur les espaces délaissés de New York, époque où les friches urbaines étaient nombreuses dans les quartiers, dans le but de les fleurir et d'améliorer ainsi le cadre de vie des riverains.

Depuis, différentes formes de green guerillas sont nées dans d'autres villes et dans d'autres pays. Le concept consiste en la plantation "clandestine", puisque sans autorisation, de végétaux sur l'espace public : pieds d'arbres, murs, grillages, espaces délaissés et autres interstices sont investis, souvent la nuit, par les guerilleros.

Les objectifs sont multiples : reconquête et appropriation de l'espace public par le citoyen, biodiversité en ville, amélioration du cadre de vie...

  Source photo : www.guerrillagardening.org©

En savoir plus :

Guerrilla gardening (en anglais)

Guerrilla gardening à Paris

Jardins et potagers urbains

rejoigneznous